Blog Archives

? ‼️?
Chers clients,

Voici un changement de loi important qui peut-être vous concerne.
A partir du 1er NOVEMBRE 2017, tous les chats devront être obligatoirement identifiés avant l’âge de 12 semaines et stérilisés avant l’âge de 6 mois.

Voici le lien vers le site du gouvernement wallon où vous trouverez les explications détaillées:

http://diantonio.wallonie.be/1er-novembre-entr-e-en-vigueur-de-l-obligation-d-identification-et-d-enregistrement-des-chats-domestiques

 

 

5 conseils pour transporter son chat entoute SECURITE

chat cage de transport

Si les chats ne sont pas adeptes du changement d’environnement et des voyages, il est tout de même parfois nécessaire de les transporter, qu’il s’agisse de les emmener chez le vétérinaire ou en vacances.

Mais comment voyager avec son chat en toute sécurité et lui éviter un trop-plein de stress ? Quelques conseils pour que le transport se passe le plus paisiblement possible.

1. Bien choisir la cage de transport

Sacs, paniers, cages… Difficile de choisir parmi toutes les possibilités qui s’offrent à vous.

Le sac de transport

Certains sont pratiques car légers et peu encombrants. C’est le cas du sac de transport pour chat, idéal pour un voyage court mais peu recommandé pour de longs trajets. Il n’est en effet pas toujours très confortable, est en général assez étroit et manque de rigidité.

La caisse de transport

Basique, la caisse en plastique avec une porte grillagée est parfaite pour un voyage en voiture ou en train. Choisissez un modèle assez grand dans lequel votre chat pourra se retourner sans se cogner.

En avion

En revanche si vous prenez l’avion, sachez qu’il vous faudra une cage homologuée. Les chats de plus de 4 kilos doivent voyager en soute.

Voici les règles imposées par Air France :

– La coque de la caisse doit être constituée de fibre de verre ou de plastique rigide uniquement.
– Si la caisse comporte des roues, elles doivent être retirées. Si elles sont rétractables, elles doivent être bloquées avec du ruban adhésif.
– La porte doit comporter un système de fermeture centralisé qui verrouille simultanément les 2 points de fermeture situés en haut et en bas de la porte.
– Les charnières de la porte doivent dépasser d’au moins 1,6 cm le rebord horizontal situé au-dessus et en dessous de la porte.
– Les 2 parties de la coque doivent obligatoirement être maintenues par des boulons. Tout autre système de fermeture latérale est strictement interdit.
– L’animal doit pouvoir se tenir debout, la tête complètement dressée, sans toucher le haut de la caisse. Il doit également pouvoir se retourner et s’allonger confortablement.

2. Habituer son chat à la cage

Rares sont les animaux qui entrent avec plaisir dans une cage ! C’est pourquoi il est vivement recommandé d’y habituer son chat (ou son chien), avant de lui imposer un voyage enfermé dans ce petit espace.

Pour éviter que votre chat ne soit effrayé par sa caisse ou sa cage, laissez-la négligemment traîner dans une pièce où il passe beaucoup de temps, en prenant soin de laisser la porte ouverte et d’y mettre un jouet ou un coussin qu’il aime. Il pourra ainsi y entrer et en sortir à loisir, s’y reposer et qui sait, finir par ne plus vouloir la quitter !

> Savez-vous bien transporter votre chat ? Répondez à ce quiz pour vous en assurer !

S’il se daigne pas s’y intéresser, tentez de l’attirer avec une friandise et récompensez-le lorsqu’il est dans la caisse.

3. Avant le départ

Assurez-vous avant le départ que la porte ferme bien et que la poignée fonctionne.

Si vous prenez le train, l’avion ou le bateau, n’oubliez pas de lui apposer une étiquette avec vos coordonnées.

Pensez aussi à étendre une serviette éponge humide dans la cage au cas où il se laisserait aller durant le voyage. Si le soleil tape, protégez bien la caisse de ses rayons et sa chaleur en la couvrant avec une serviette. En cas de forte chaleur, n’hésitez pas à l’humidfier.

4. Pendant le voyage

Si un long trajet l’attend, n’oubliez pas non plus de lui laisser à manger, même s’il est fort possible que le voyage lui coupe l’appétit. Et pensez à lui proposer régulièrement de l’eau.

Contrairement à un chien, un chat n’a pas besoin de se dégourdir les pattes même en cas de long trajet. Le sortir risquerait au contraire de le perturber d’avantage.

Enfin, la laisse est à bannir ! Votre compagnon risquerait de s’étrangler avec.

5. Mon chat a le mal des transports, que faire ?

Comme chez les humains, il existe des chats souffrant du mal des transports. Si c’est le cas de votre animal, parlez-en à votre vétérinaire qui vous prescrira un traitement pour le soulager durant le voyage.

Les fleurs de bach peuvent aussi être efficaces. Toutefois, ne préparez pas n’importe quel mélange. Pour vous assurer qu’il soit adapté à votre compagnon à 4 pattes, demandez conseil à un spécialiste.

 

Par son mode de vie en extérieure, le chat use naturellement ses griffes. Ces dernières sont en réalité un empilement de «cornets d’ongle» comme des cornets de frites . Une fois la pointe usée, le petit cornet d’ongle se détache laissant apparaître le cornet suivant. La griffe comporte un réseau vasculaire facilement visible sur les ongles blancs.

(suite…)

|
No Comments